Association des Trimarans Dragonfly

Discussions sur tous les sujets techniques et marins en rapport avec les trimarans repliables Dragonfly.


    Adaptation voilure fonction du vent

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 38
    Date d'inscription : 22/03/2015

    Adaptation voilure fonction du vent

    Message par Admin le Lun 30 Mar - 20:35

    clarivoile
    Comment et à quelle force de vent réduisez vous la voilure selon vos bateaux?
    -----------reponse----------
    Jean Dumazy
    Bonne et vaste question.
    Cela dépend aussi de l'état de la mer.
    Je réduis en général quand le vent passe couramment au dessus de 20kts réels.
    (par contre, je n'ai jamais eu besoin de prendre le 2ème ris)
    Je ne porte le spi que jusqu'à 15 à 16kts (là ça dépend de l'angle du vent) parce que je suis prudent.
    Et le gennaker, je ne sais plus trop.
    Bref, rien de vraiment original.
    -----------reponse----------
    clarivoile
    A peu près comme moi. Je porte le spi jusqu'à 25 Kts pas moins de 150°à peu près mais c'est plus en fonction de l'ambiance et de mon humeur et de mon énergie.

    Le deuxième ris vers 28 30 Kts. Avant cela éventuellement j'enroule 2 tours de génois

    Que font les 28 et le 28 sport en particulier?
    -----------reponse----------
    md
    Au près je n'ai pas encore pris de ris dans un vent maxi de 25nds (rassemblement de Lorient). J'étais à la limite d'en prendre un malgré deux équipiers sur le flotteur au vent. Genois complet.
    Au portant je tiens le spi et la GV haute dans 25 nds avec une mer assez formée (descente de l'ile verte à Lorient lors du rassemblement ) mais l'équipage doit rester hyper concentré et très reculé car le bateau a envie de jouer au sous marin. Ce jour là je suis définitivement tombé amoureux du DF920 qui s'est comporté comme un lord. La grande classe ce bateau.
    Je pense qu'on peut tenir le spi au delà mais en prenant un ris à la GV.
    Je ne descendrais pas de la même manière de nuit car il faut bien anticiper les vagues pour surfer dessus tout en évitant l'enfournement. Chaud, chaud, chaud....
    Par contre j'ai compris qu'un multi n'étais pas un mono quand lors d'une régate j'ai voulu tenir mon spi entre la bouée sous le vent et l'arrivée avec 15ndsde vent à 100°. J'ai bordé le spi à l'enroulée de la bouée. MD a pris une grosse accélération, comme on dit un coup de pied au cul, et 10 secondes après le spi explosait par trop de pression avec le vent apparent et le manque d'écoulement de l'air du au vent apparent trop serré. Tissus totalement déralingué de haut en bas du bord d'attaque. Star voile Pornic l'a réparé merveilleusement bien. Je lui fais de la pub car il a fit du beau boulot.
    -----------reponse----------
    clarivoile
    Au départ de la balade vers Les Glenan lors du rassemblement, je suis sorti sans ris, mais sans personne au rappel, j'ai dû prendre un ris. Je ne suis pas du tout convaincu de l'intérêt de garder la voile haute, le flotteur s'enfonçant tant qu'il crée une traînée excessive et provoque d'énormes contraintes inutiles sur l'ensemble du bateau.
    Bien sûr, avec du monde au rappel sur le flotteur au vent, je ne sais pas ce que ça donnait, mais j'imagine que ça devait pas mal changer.
    -----------reponse----------
    Zephyrin
    Sur Zéphyrin , DF 28 T, ma règle est, en fonction bien sûr de la météo, vent et état de la mer, une navigation adaptée à l'équipage embarqué et à ma forme. Par exemple lors de la première journée du rassemblement j'ai navigué avec un ris dans les deux voiles puis largué celui de la voile avant au retour. Mon équipage peu aguerri n'aurait pas été "confortable" sur la coque au vent et avec plus de toile au retour. A l'aller plus de toile n'aurait de toute façon rien apporté.

    Plus généralement il me semble avoir des critères proches de ceux de Jean, réduction quand cela monte au dessus de 20 nœuds, sauf vent N/NE chez nous avec une mer plate je ne sors pas le spi au dessus de 15/17 nœuds.

    J'ai eu une expérience lors d'un retour de l'ile d'Yeu pour Lorient la BSM après Belle Ile d'une navigation avec deux ris dans les deux voiles vent autour de 30 nœuds, des pointes dans les surfs à froler les 20 nœuds, content d'être arrivé sans casse.

      La date/heure actuelle est Jeu 13 Déc - 22:01